Oiseau du mois : Pic vert

Du tronc d’un pommier, un gros oiseau vert et jaune s’est détaché et gagne d’un vol onduleux un arbre plus éloigné contre lequel il se plaque. Sa tête couronnée d’écarlate, au regard fixe, il joue à cache-cache derrière son paravent. A la tache rouge encadrée de noir de ses moustaches, on reconnait un mâle. La femelle est identique mais n’a pas de rouge à la moustache.

D’une taille voisine à celle du Geai des chênes, le Pic vert est le plus connu de sa famille. La coloration générale de son plumage est d’un vert foncé sur le dos et d’un vert un peu plus clair sur le dessous du corps. Le croupion est jaune, la calotte rouge et le pourtour de l’œil noir. Lire la suite

Oiseau du mois d’hiver : La Grive mauvis

La Grive mauvis est la plus boréale de nos grives dont l’aire de nidification s’étend de l’Islande, vers l’est jusqu’en Sibérie orientale. Elle niche dans les bois clairsemés de la taïga et les bois de bouleaux de la toundra. Elle est également présente dans les parcs des villes en Scandinavie où elle remplace la Grive musicienne. Lire la suite

Du Cap au Pilansberg, pérégrination naturaliste à travers l’Afrique du Sud

Conférence-projection, par Nicolas de Sadeleer

« Du Cap au Pilansberg, pérégrination naturaliste à travers l’Afrique du Sud »

Davantage connue pour les tensions politiques et économiques qui la secouent, l’Afrique du Sud réserve toutefois bien des surprises sur le plan de la conservation de la nature. Malgré un nombre élevé d’espèces de la faune et de la flore reprises sur la liste de rouge, d’impressionnants efforts de conservation continuent à être menés en vue de sauvegarder une nature exceptionnelle. La « nature protégée » est même devenue un business et une rentrée économique majeure. La province du Cap, où le taux d’endémisme est particulièrement élevé, comprend notamment un très grand nombre de zones protégées. A la différence d’autres parties du continent africain, le pays est facilement accessible pour des naturalistes voyageant seuls.

Nicolas de Sadeleer, naturaliste et notamment ornithologue de terrain, présentera différents écosystèmes (océanique, fynbos, semi-désertique, forêts galerie, savane arborée, etc.) qu’il a explorés pendant 6 semaines l’été dernier. L’accent sera notamment mis sur l’avifaune endémique et les grand mammifères.

Samedi 17 décembre 2016 16 h au Domaine des Silex