Stop aux dérives de la chasse en Wallonie

Devant l’inaction des décideurs politiques wallons, le Collectif « Stop Dérives Chasse » publie un Livre Blanc ! Les textes de ce Livre Blanc reprennent les avis de personnalités issues de différents horizons culturels, économiques, universitaires ou scientifiques, ainsi que les témoignages de nombreux sympathisants, dont certains sont chasseurs.

Lire la suite

Appel aux dons: Plateau de la Foresterie

Etat de la situation suite aux recours introduits en justice à propos du Plateau de la Foresterie

Vu les frais engagés pour les procédures judiciaires, les honoraires d’avocats et les dépens de 2 500 € que la Commune réclame aux asbl, nous sollicitons nos membres et sympathisants et faisons appel à leur générosité pour verser une petite contribution, si minime soit-elle, pour permettre aux asbl de poursuivre leurs activités.

Tout don est le bienvenu sur le compte BE83 0682 2097 4515 de la COWB. Vous pouvez verser votre don avec votre cotisation 2014 en mentionnant en communication « cotisation + don : x+y (€) ».

Ne disposant pas de l’autorisation du Ministère des Finances, nous ne pouvons délivrer d’attestation permettant la déduction fiscale.

Merci pour votre soutien et votre générosité.

Le Conseil d’Administration de la COWB

Plateau de la Foresterie : Place au synthétique !

 

Watermael-Boitsfort, 18 novembre 2013.

Plateau de la Foresterie : Place au synthétique… bref aperçu de la situation

Historique :

Depuis la fin des années 1970, les naturalistes militent en faveur de la préservation du Plateau de la Foresterie (et autres sites (semi) naturels menacés à Bruxelles). Constitués ensuite en asbl, ils ont ainsi pu y empêcher divers projets, comme l’implantation de 35 000 m² de bureaux (IBM), la construction d’une prison, plus récemment celle d’un hôpital (Chirec).

Déjà en 1991, une tentative illégale d’aménagement d’un second terrain de rugby, par la Commune, avait été stoppée par les naturalistes, après 3 jours de tergiversations d’État (déjà avec Maître J. Sambon), sur intervention des asbl naturalistes. Lire la suite

Fin du marché aux oiseaux à Bruxelles


Suite à deux contrôles effectués successivement par les polices d’Ixelles et de Bruxelles sur le marché aux oiseaux de la Grand Place de Bruxelles (en 1997 et 2000) avec la participation de la LRBPO et de la COWB (en tant qu’experts-techniciens et pour les repérages), ce marché a finalement été supprimé sur décision de l’échevin bruxellois du commerce. Sous l’apparence bon enfant et soi-disant folklorique de vente de canaris et autres oiseaux exotiques, exposés à tous courants d’air, certains marchands mettaient en vente, sous les étals et dans les camionnettes, des espèces européennes protégées (tarins, chardonnerets, pinsons…). Les perquisitions menées au domicile de ces vendeurs-braconniers, récidivistes, confirmaient les conditions scandaleuses de détention des volatiles. (Voir « L’homme et l’Oiseau » – LRBPO).

Voir l’article sur ce sujet dans la Dernière Heure.