La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux lance le “Suivi Hérisson” !

Il s’agit d’une grande étude participative sur toute la Belgique initiée par la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux. Le but ? Assurer le suivi des hérissons après leur passage dans un centre de soins. Les populations des hérissons sont en danger et il est temps d’agir ! Grâce à votre participation, les conditions de réadaptation de ce petit mammifère pourront être améliorées.

Lire la suite

Oiseau du mois : le Choucas des tours

Le Choucas des tours (Corvus monedula) est la plus petite des espèces de corvidés de nos régions. De la taille d’un pigeon, il porte sur la nuque un demi-collier gris clair qui tranche sur le fond noir ardoisé du plumage.

EPSON MFP image

La vivacité et la sociabilité sont ses traits dominants, vivant le plus souvent en colonies, quoiqu’on observe également des couples isolés en forêt et en ville. Il se rencontre sur nos prairies et terres cultivées, au voisinage de vieux bois ou de grands parcs. Cavicole, le Choucas installe son nid dans les parois de falaises, les vieux bâtiments, les tourelles de château et clochers d’église, les larges cheminées de nos habitations, les trous d’arbres et même les terriers de lapins. A cet égard, c’est un concurrent du Pigeon colombin et de la Chouette hulotte, ce qui ne le rend pas particulièrement sympathique à certains ornithologues.

Lire la suite

Oiseau du mois : le Serin cini

Le Serin cini (Serinus serinus) est un petit oiseau granivore, qui ressemble un peu au Tarin des aulnes (surtout la femelle). C’est le plus petit de nos Fringilles, il a une assez grosse tête avec un petit bec épais. D’origine méditerranéenne, il affectionne les espaces ouverts et ensoleillés, les friches, les parcs, les potagers, les cimetières. On le trouve davantage près des villes et villages, où il se nourrit de graminées, qu’à la campagne ! Il se nourrit surtout à terre où il sautille. On entend cette espèce chanter sur les places des villages méridionaux, où il lance son chant grinçant mais mélodieux, en compagnie de chardonnerets…, dans les platanes ou perché sur une antenne ! Son cri ressemble à un fin grelot de sonnette.

Lire la suite

Consultation publique sur la prolongation des centrales nucléaires de Doel 1 et 2 : donnez votre avis !

La Belgique compte au total 7 centrales nucléaires : Doel 1, 2, 3 et 4, et Tihange 1, 2 et 3. Elles représentent environ la moitié de la production d’électricité de notre pays.

En 2003, il avait été décidé d’arrêter progressivement la production d’énergie nucléaire à des fins de production industrielle d’électricité. Le but était de désactiver l’ensemble du parc des centrales nucléaires d’ici 2025 et plus particulièrement Doel 1 et 2 en 2015. Cependant, il a été décidé de reporter leurs désactivations jusqu’en 2025, soit une prolongation de 10 ans.

La Cour constitutionnelle a jugé le 5 mars 2020 que cette décision et les travaux nécessaires au bon fonctionnement de ces centrales pendant 10 ans supplémentaires, devaient être soumis à la réalisation d’un rapport d’évaluation des incidences sur l’environnement ainsi que d’une consultation publique.

Donc, depuis le 15 avril dernier, et ce jusqu’au 15 juin 2021, le rapport des incidences sur l’environnement et un résumé non technique (tant pour la partie travaux que pour la décision stratégique) sont disponibles dans les trois langues nationales sur le site du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie

https://economie.fgov.be/fr

Vous y trouverez toutes les modalités pratiques pour laisser votre avis.